Long Ma embrase Calais

3,90

Hors-série édité par Nord Littoral dans le cadre des festivités « Long Ma, l’esprit du Cheval-Dragon », de la compagnie la Machine, de François Delarozière, du 23 au 26 juin 2016 à Calais.

99 en stock

Catégorie :

Description

L’esprit de La Machine

Créer un spectacle au-delà des murs, dans la ville, accessible à tous, voilà ce que nous sommes venus faire à Calais, une fois de plus. C’est une relation unique que La Machine entretient avec les Calaisiens. Long Ma et Kumo ne seraient pas là aujourd’hui si elles n’avaient pas été attendues avec ferveur.

L’attente fut longue, presque dix ans, nous espérons que l’émerveillement sera à la hauteur de cette patience.

Nous utilisons les rues, les places, les trottoirs. Sans autre revendication que le droit au rêve, Long Ma et Kumo tissant une toile entre chaque habitant.

Car c’est une histoire de théâtre que La Machine raconte au public. À ce titre, Calais est un formidable terrain de jeu où nous dessinons de nouvelles perspectives insufflées par les embruns du littoral. La population redécouvre sa ville, se la réapproprie, affranchie des préjugés et des codes du quotidien.

Bien plus qu’une grande fête, c’est une aventure collective que nous proposons. En racontant une incroyable histoire à toute une ville, nous espérons créer un langage vivant qui nourrit chaque sensibilité.

Nous ne sommes que des conteurs de rêve dont la passion se nourrit des villes. Depuis 1994, l’histoire évolue avec les enfants devenus parents. La transmission se fait comme une évidence, probablement parce que nos machines touchent au sensible. L’adulte d’1m80 redevient enfant lorsqu’il lève la tête sur des géants de 12 mètres de haut. Les préjugés laissent alors place à l’émerveillement. C’est aussi ce qui me donne l’envie de réaliser de nouveaux projets. En cela, le public est, au même titre que les machines et les médias, un personnage principal de l’histoire.

C’est notre histoire à chacun, elle n’appartient pas plus à La Machine qu’à la ville, mais à ceux et celles qui suivent son déroulement avec enthousiasme. Ce sont des instants éphémères qui cependant s’inscrivent dans l’humain, et dont émerge un patrimoine commun.

François Delarozière

Informations complémentaires

Poids 180 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Long Ma embrase Calais”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *